Logo TMP
Aide
    Espace membres TMP

La troupe

Fondée en 1972, par un groupe de garçons et de filles passionnés de comédies musicales, la troupe, regroupée en association, prend en 1977 le nom de THEATRE MUSICAL DU PECQ.
L'association a pour but de promouvoir et de créer toute forme de spectacles.
Elle a choisi, dès son origine, de monter et de représenter des spectacles originaux, dans un genre peu répandu en France : la comédie musicale, forme de théâtre particulièrement complexe, puisque s'y conjuguent trois disciplines aussi différentes que le chant, la danse et l'art dramatique.

Depuis maintenant plus de quarante cinq ans, le TMP réussit ce pari difficile en présentant des spectacles dont la qualité lui a permis de se produire, dans quelques-unes des plus belles salles de la région parisienne (Théâtre Montansier de Versailles, Théâtre des Louvrais à Pontoise, Centre des Arts et Loisirs du Vésinet...) mais également en province, ainsi qu'en Suisse, Belgique, Allemagne et Espagne....
Il a participé à plusieurs festivals importants, comme le Festival national de Narbonne et le Festival de Théâtre Musical d'Arcachon.

Notre troupe est activement soutenue, depuis sa création, par la ville du Pecq et par le Conseil Général des Yvelines.

L'association

Pour intégrer la troupe, les comédiens doivent adhérer à l'association.
La direction est assurée par le conseil d'administration, partiellement renouvelé chaque année.
Les musiciens ne sont pas tenus à cette adhésion bien qu'elle leur soit proposée.

Plus de 300 comédiens et musiciens ont accompagné l'association depuis sa création.

Un amour déraisonnable

La comédie musicale cultive ce paradoxe de mettre en scène des comédiens qui chantent et des acteurs qui dansent, et d'être pourtant autant éloignée du théâtre que du spectacle de ballet, du music-hall que de l'art lyrique.

Directement venu des États-Unis comme le jazz et le Coca-Cola, cet art mineur, hybride, décadent, traîne de plus la détestable réputation de ne pas toujours plaire au public français.

C'est pourtant cette forme de spectacle que nous avons choisi de monter, tout simplement parce que, contre toute raison, nous en sommes totalement passionnés, et que nous n'aimons rien tant que le mélange des mots, des notes et des pas, Iorsqu'un dialogue se conclut par un duo, ou que vingt comédiens se mettent soudain à chanter et à danser dans une débauche de costumes et de lumières.

Nous aimons le strass et les paillettes, les effets de scènes et les décors de contre-plaqué; les orchestrations ronflantes et les émotions à bon marché. Nous aimons la comédie musicale parce que tout y est possible et qu'elle permet toutes les audaces.

Nous aimons la comédie musicale parce qu'en quarante cinq années, elle nous a procuré des frayeurs mémorables et des joies extraordinaires. Nous avons joué dans des théâtres immenses ou nous nous sentions tous petits, ou sous des préaux d'écoles où notre décor ne tenait pas en son entier; avec chaque fois la même émotion, le même bonheur.

Et les soirs où nous remontons sur scène, la passion intacte, notre envie de jouer est la même qu'au premier jour, plaisir toujours recommencé que ne suffit jamais, depuis toujours, à tempérer le plus épouvantable trac, toujours présent, toujours semblable, depuis le premier soir.

Alors, lorsque l'orchestre attaque l'ouverture, et que le rideau se lève, nous sommes heureux de vous faire partager, pendant deux heures, cet amour déraisonnable.

Mise à jour du 05/09/2019